REPLAY

REPORTAGE

Actu, sport, événement, économie, vie culturelle, ..., retrouvez le meilleur des reportages de la rédaction de télégrenoble 

REPLAY
00:03:42
Reportage
Le décor aurait tout de la carte postale idéale. Le téléphérique de la Bastille, ses bulles, et cette montagne dans la ville font de cet endroit un lieu où il fait bon vivre. Problème, voilà 15 ans que le panorama est gâché par deux bâtiments laissés à l’abandon et en ruine. Devenu depuis résidence principal des squatteurs et des graffeurs, la question de l’Institut Dolomieu a quand à elle trouvé récemment un début de réponse. Le bâtiment racheté aux enchères en 2016 doit devenir sous la houlette du promoteur marseillais Axis une résidence d’hébergement ainsi qu’un espace de coworking avec notamment un bar et un restaurant. Mais quid de l’IGA racheté en 2012 et toujours en l’état, pour l’instant aucun projet n’est à l’ordre du jour et à l’heure de voter lors du second tour des élections municipales de la ville, la question fait rage auprès des différents candidats.